Annuaire XXX
Publié le 15 Février 2018 à 17h40 - 640 clics

Gangbang dans le 93

Le quotidien de nombreuses jeunes femmes d'origine africaine ou antillaise, c'est le harcèlement de rue. Pourtant, parmi ces femmes, certaines sont réceptives à ce genre de remarques. Elles considèrent que se faire siffler, c'est quelque part susciter l'intérêt. Dans le 93, plus qu'ailleurs, il se passe de drôles de trucs dans les caves. En effet, certaines kainf, maliennes ou congolaises, aiment prendre rendez-vous avec des renois ou des rebeus pour un gangbang secret. Le jeudi soir, on se retrouve alors vers 22h dans un sous-sol de parking ou dans une cave. La jeune noire nue se retrouve alors entourée de 4 ou 5 mecs assoiffées de sexe bestial. Tels des animaux, ils se bousculent autour de la meuf. Ils lui fourrent leurs bites sales dans la bouche et elle se met à tailler des pipes à la chaine. C'est glauque, humide, sale et choquant mais certaines de ses salopes sont complètement consentantes. Dans l'inconfort de la cave humide, elles se livrent à du sexe amateur sans tabous et surtout sans interdit.

Sexe sauvage et sans détour

Le gangbang hardcore dans la cave n'est pas un cliché. Souvent c'est violent et c'est à bannir. Mais dans certains cas, de jeunes nymphos désirent ces échanges animaux. Dans le froid de l'hiver, elles gardent leur doudoune et sucent en même temps. Leur jean baissé, elles-mêmes penchées, elles prennent de la bite en levrette. Les mecs défilent ainsi à les démonter sans détour et sans tendresse. C'est de la pure consommation sexuelle, du sexe sauvage très loin de l'image érotique qu'on s'en fait. Des vidéos amateur ou sextapes circulent de ces jeunes africaines sans pudeur qui se font niquer dans le local poubelle. On peut juger ça indigne ou honteux, mais tant que la protagoniste est consentante et volontaire. Les lascars, quant à eux, se libèrent et c'est pour eux le seul moyen d'avoir une vie sexuelle. En effet, faut pas se mentir, c'est pas avec leur swagg et les bonnes manières pour avoir une relation sexuelle normale. Baiser en meute, voilà le type de sexualité de certains mecs de banlieue et c'est très marginal.

Laissez votre commentaire à propos de cet article